Bandeau Bulles

DÉCLIC ET DES TRUCS, POUR FAIRE AIMER LES MATHS AUX FRANÇAIS !

Pour la deuxième année consécutive, Déclic et des Trucs, une société dont l’ambition se résume à celle de faire aimer les maths à tous les Français, a été finaliste de la Fête des Services ! A travers des activités manuelles et créatives, Déclic et des Trucs propose des kits d’apprentissage aux enfants âgés de 6 à 10 ans. Rencontre avec Héloïse Pierre, la fondatrice de Déclic et des Trucs.

Pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Héloïse et je viens du sud de la France. J’ai fait mes études à Sciences Po Paris, où je suis en dernière année de master actuellement. En même temps, j’ai continué les maths jusqu’à obtenir une licence… car les maths ça me passionne ! Puis j’ai fait un master en Sciences de l’éducation… car enseigner les maths c’est vraiment ce qui me passionne ! J’ai toujours donné beaucoup de cours de maths, et j’ai toujours été très proche des enfants (longtemps bénévole à l’Unicef puis j’ai créé Unicef Sciences Po). Au cours de mon expérience en tant que professeure particulier, je me suis rendue compte que beaucoup de mes élèves avaient des blocages qui remontaient à l’école primaire ! Je me suis alors creusé la tête pour trouver une manière plus amusante de leur expliquer les mathématiques. C’est comme ça que j’ai commencé à inventer des jeux et des activités pour donner vie à des notions trop abstraites. Un peu plus tard, au cours d’un stage chez Synlab, j’ai découvert l’édupreneuriat… et ce fut le déclic : j’allais entreprendre dans l’éducatif et donner vie à mes idées ! J’allais faire aimer les maths à tous les Français !

Quels sont les principaux services que vous proposez ?

En France, 1 enfant sur 5 entre au collège avec d’importants blocages en mathématiques qui risquent de s’aggraver tout au long de sa scolarité. Déclic et des Trucs développe une nouvelle approche de l’apprentissage des mathématiques : apprendre avec les mains. Inspirée de la pédagogie Montessori et enrichie par des études en neurosciences qui prouvent que l’on retient 90% de ce que l’on fait contre 20% de ce que l’on entend, la pédagogie Déclic et des Trucs rend l’enfant acteur de son apprentissage. À travers des activités manuelles et créatives, les enfants sont amenés à découvrir, manipuler et donc assimiler les notions mathématiques. Une approche innovante et efficace avec laquelle apprendre passe par la création et l’expérimentation. Nos kits et nos carnets d’activités permettent d’aborder une notion mathématique de manière amusante et pratique et aident les enfants à mieux appréhender des concepts parfois trop abstraits.

Comment vous distinguez-vous de vos concurrents ?

Les acteurs en soutien scolaire (Acadomia) ou en édition (Playbac, Nathan, Oxybul) et les Moocs (Maxicours, Khan Academy) et les apps pour enfants (iTooch, DragonBox) ont construit leur offre autour d’une approche très scolaire de l’apprentissage (en 2D, avec exercices et réponses). Ils répondent peu à quatre besoins essentiels de l’enfant : apprentissage par la pratique manuelle, suivi pédagogique continu, présentation non abstraite de la notion, vulgarisation par une approche ludique. A l’heure où l’on ne parle que de numérique dans l’innovation éducative, il est important de continuer d’innover dans le physique, car la manipulation est l’une des clés du bon développement des enfants. Nous nous adressons à tous les parents ou grands-parents d’enfants de 6 à 10 ans, qui veulent donner le meilleur à leurs enfants et les accompagner dans l’apprentissage et leur épanouissement personnel. Nous sommes une alternative au cahier de vacances et aux cours particuliers. Ainsi, nous proposons un outil très pédagogique, qui reste pour autant ludique par nature. Nous sommes capable de parler d’hypoténuse à des enfants de 7 ans tout en continuant de les passionner dans la réalisation de leur défi ! Il n’y a donc aucun concurrent direct, bien que les acteurs du milieu éducatif soient nombreux.

Qu’est-ce que cela signifie, pour vous, être entrepreneur ?

Le parcours d’un entrepreneur qui se lance c’est un peu les montagnes russes au quotidien ! On passe à tout vitesse d’une victoire à une remise en question et inversement. Mais surtout pour moi, être entrepreneur c’est avant tout des rencontres, la possibilité d’échanger et d’apprendre de personnes qui ont plus d’expérience et notamment à travers le mentorat. Quand on est entrepreneur on fait un peu partie d’une communauté où l’on se donne des infos, s’entraide, discute de nos idées respectives et c’est cela qui nous permet de grandir. Le parcours entrepreunarial c’est aussi des opportunités qui se présentent, le plus souvent alors que l’on ne s’y attend pas, et c’est savoir les saisir !

Quel serait le conseil que vous donneriez à une personne qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Mon conseil principal à tout entrepreneur est de parler de son idée au plus de personnes possibles et variées. C’est en expliquant et réexpliquant son idée à plein de personnes dont le milieu et la vision sont différentes que l’on met réellement le concept à l’épreuve. Il faut vraiment récolter le maximum d’avis et de conseils pour réussir à avancer et améliorer son projet. La plus grande erreur serait de croire que l’on sait tout et si l’on veut réussir à toucher un large public, il faut savoir accepter les critiques constructives, d’autant plus que les meilleurs conseils sont souvent ceux que l’on attend le moins.

Où vous voyez-vous dans 3 ans ?

Dans 3 ans je me vois toujours cheffe d’entreprise chez Déclic et des Trucs, qui sera connu et apprécié de tous les enfants en France et… ailleurs !

Pour découvrir la société : www.declicetdestrucs.fr

Logo