Bandeau Bulles

2016 : une bonne année pour les startups

L’année qui s’achève aura été un cru aussi performant que l’année 2015 en matière de levées de fonds pour les startups tricolores. Selon le dernier baromètre établi par Capital Finance, ces dernières ont levé plus de 1.6 Milliards d’euros cette année. Depuis 2011, les montants levés par les startups ont triplé.

 

La croissance forte entamée depuis plusieurs années en matière de levées de fonds en France se poursuit. Même si l’évolution par rapport à 2015 se stabilise – les montants levés par les startups ayant même très légèrement reculé. Mais le constat est clair : depuis 2011, les startups françaises ont triplé les investissements réalisés par des acteurs privés et publics !

 

Alors quelle est la levée de fonds moyenne en France en 2016 ?

Tout d’abord, on constate un accroissement des écarts entre les levées de fonds au sein de startups françaises. Les tours de table compris entre 5 et 30 Millions d’euros représentent la moitié des levées de fonds (vs. 40% en 2015) ; le ticket unitaire moyen passant désormais à un peu plus de 5.5 Millions.

Deuxième enseignement du Baromètre : ce sont 268 startups qui ont jalonné ces levées de fonds – elles n’étaient que 231 l’année dernière. La somme globale levée étant très légèrement inférieure à celle de l’année dernière, c’est donc à un recul tout à fait relatif que nous assistons en matière de niveau d’engagement des entrepreneurs.

Enfin, le troisième enseignement significatif du Baromètre est que sur le non-coté, le ticket moyen unitaire continue d’augmenter, passant de 2.4 Millions d’euros en 2014 à près de 5.5 Millions d’euros ! Alors que certains marchés financiers sont un peu plus frileux, les investisseurs privés se taillent la part du lion en matière d’investissement dans les startups.

 

Des étendards tricolores

Alors, qui sont les acteurs qui ont fait l’année 2016 pour les startups ?

Sans aucun doute des classiques – même si à la différence de 2015 BlaBlaCar ne fait pas partie de la liste : Sigfox (avec sa levée de 150 Millions d’euros), OVH bien entendu (avec la méga levée de 250 Millions d’euros), mais également Deezer et Devialet – acteurs engagés dans la musique avec des levées de fonds individuelles de 100 Millions d’euros.

Derrière ces 4 géants, on retrouve de nombreuses pépites encore jeunes comme Teads (spécialiste de la vidéo publicitaire ayant levé 43 Millions d’euros), Acco Semiconductor (acteurs des circuits intégrés ayant levé 35 Millions d’euros) ou encore la plateforme de location de voitures entre particuliers Drivy.

 

Retrouvez l’étude en cliquant ici.

 

 

Copyright photo : Steven Zwerink

Mots-clefs : , , ,

Logo