Bandeau Bulles

RENOUER AVEC LA CROISSANCE, EN S’APPUYANT SUR LES SERVICES

La croissance faible – atone ? – n’est pas une fatalité ; grâce à des réformes structurelles, et en axant le développement notamment sur l’innovation et les savoir faire, la France pourrait retrouver à moyen terme une croissance plus soutenue et durable. Pour prendre une perspective à 10 ans, Jean Pisani-Ferry, commissaire général à la stratégie et à la prospective, propose un diagnostic complet, qui fait la part belle au secteur tertiaire.

« Ce n’est pas mon rôle de rentrer dans les polémiques politiques mais ce sont les mêmes qui ont dit ‘pourquoi ne faites-vous pas comme Schröder en 2003 ?’. Et qu’est-ce qu’a fait Schröder en 2003 ? Il a fixé un agenda 2010. A l’époque, on disait de l’Allemagne qu’elle était l’homme malade de l’Europe ! Pourquoi dix ans ? Parce qu’il faut du temps pour obtenir des résultats » rappelle Jean Pisani-Ferry.

La place du Service notamment se pose, avec un développement probable du secteur qui représente aujourd’hui déjà 48% du PIB français. « Il faut donc densifier le tissu industriel : c’est affaire de financement, de soutien à la croissance des entreprises, etc. Ce sont des actions nécessaires, pour maintenir notre base industrielle, qui a besoin de son propre écosystème (les sous-traitants, les fournisseurs, etc.). Maintenant, est-ce qu’on atteindra 20%, ou est-ce que notre avenir est plus de développer des services ? La question se pose. »

Le séminaire « France 2025 » du gouvernement suit ainsi ces traces et esquisse l’avenir de notre économie : un avenir qui sera serviciel, et industriel.

Sources :

http://www.boursier.com/actualites/economie/economie-la-france-peut-renouer-avec-une-croissance-forte-d-ici-dix-ans-20945.html

http://www.liberation.fr/economie/2013/08/20/prendre-une-perspective-a-dix-ans-c-est-se-forcer-a-un-diagnostic-plus-profond_925681

Logo